Devenir intervenant pour un master ou une licence ne demande pas de bagages particuliers, votre expérience professionnelle et votre parcours sont les principaux facteurs d’acceptation. N’hésitez pas à vous renseigner au-près des responsables de formation, si vous estimez avoir cette vocation. Afin de devenir intervenant à la fac, n’hésitez pas à profiter de votre réseau :

  • Contactez l’école dans laquelle vous avez fait des études
  • Faites confiance aux réseaux sociaux
  • Soyez transparent avec votre entreprise

L’école dans laquelle vous avez fait vos propres études pourrait avoir un souvenir positif de votre passage et vous accorder sa confiance, ne négligez pas ce levier. Effectivement, les réseaux sociaux professionnels tels que Linkedin ou Viadeo pourraient vous aider à devenir intervenant en faculté. Suivre des écoles qui vous intéresse serait une bonne démarche, les écoles et formations faisant appel à des intervenants postent souvent des annonces. Aussi, ces réseaux peuvent vous permettre de joindre facilement le responsable de la formation ou de l’établissement. Il vous faudra être transparent avec votre entreprise, il est possible qu’elle ait des contacts mais, pensez également qu’une convention pourrait être à compléter par celle-ci et l’école.

Le statut de vacataire

Outre la convention qui serait rédigé entre la faculté et votre employeur, vous aurez le statut de vacataire. Ce statut permet à des professionnels d’intervenir lors de formations. Il existe notamment deux types de d’enseignements vacataires :

  • chargé d’enseignement vacataire, c’est un salarié qui travaille un plus de 900 heures à l’année
  • agent temporaire vacataire, une personne qui prépare un doctorat ou encore un jeune retraité de moins de 65 ans

Le chargé d’enseignement vacataire pourra donner des cours magistraux, des travaux dirigés ou des travaux pratiques, contrairement à l’agent temporaire vacataire, qui, lui, ne pourra pas donner de cours magistraux.

Intervenant scolaire, en quoi cela consiste ?

Lorsque vous serez intervenant, cela vous demandera un certain temps de travaille. Vous devrez anticiper la préparation de vos supports de cours, pour cela vous devrez penser au temps de présentation, sans négliger l’intervention des étudiants. Préparez aussi différents exercices de mise en application de vos cours afin de permettre aux étudiants de mieux comprendre votre travail. En dehors de la transmission de votre savoir, vous devrez également penser à prendre le temps de corriger les copies de vos étudiants. Bien évidemment tout travail mérite salaire, c’est pourquoi vous serez payés pour vos interventions.

Intervenant extérieur, quel paye ?

Contrairement aux préjugés, la paye pour une intervention scolaire n’est pas impressionnantes. Le paiement pour une intervention peut d’ailleurs commencer au SMIC comme le précise certains intervenants. De plus, il ne vous faudra pas négliger que certains frais pourraient être à votre charge. En effet, des frais kilométriques ou encore de logement ou nourriture sont à la charge de l’intervenant selon les établissements. Aussi, es heures de travail en dehors de votre présence physique ne seront pas comptabilisés dans votre paye, chose à laquelle on ne pense pas toujours. Généralement les intervenants qui ont choisi d’intervenir pour la paye se découvre une réelle vocation ou sont déçus.

Laisser un commentaire